L'été mes cheveux ont tendance à s'éclaircir. J'obtiens alors de jolis reflets auburn... Oui, mais là, je voulais conserver mes cheveux bruns... Je me suis donc concocté un petit shampoing au début de l'été, pour renforcer les reflets bruns, dont je vous livre la recette maintenant :

Shampoing_solide_reflets_de_vahin_

Ingrédients :

43% cocosulfate de sodium (tensioactif)
7% BTMS (émulsifiant conditionneur, gaine les cheveux)
2,5% CE (émulsifiant conditionneur, donne du volume aux cheveux)
8,5% monoï (lisse, nourrit et embellit les cheveux)
Vitamine E
1,2% vinaigre de cidre (fait briller les cheveux, corrige le PH)
16% henné noir (colorant)
3,5% brou de noix (colorant)
2% henné châtain foncé (colorant)
2% protéines de soie (maintient l'hydratation des cheveux et fait briller les cheveux)
2% protéines de riz (apporte volume aux cheveux et maintient leur hydratation)
1,3% acide lactique (correcteur de PH et fait briller les cheveux)
Huile essentielle ylang ylang (répare les pointes abîmées)

Mode d'emploi :

Stériliser les ustensiles et contenants, désinfecter le plan de travail et bien se laver les mains.
Au bain marie, faire fondre le sodium cocosulfate avec les émulsifiants, le vinaigre et le monoï, additionné de quelques gouttes de vitamine E.
Pendant ce temps, mélanger les hennés et le brou de noix. Quand le sodium cocosulfate est fondu, ajouter les poudres au mélange et bien remuer jusqu'à obtenir une pâte homogène.
Sortir le mélange du bain marie et ajouter les actifs. L'huile essentielle en dernier, juste avant de mettre en moule.
Mettre en moule en tassant bien. Laisser refroidir. Mettre au réfrigérateur pendant quelques heures pour faciliter le démoulage.
Laisser sécher au moins pendant une journée après démoulage avant utilisation.

Verdict :

Pourquoi "reflets de vahiné" ? Déjà parce que j'aime leurs longs cheveux d'ébène... Et puis je voulais que mon shampoing sente le monoï... Raté. On sent plus le henné. D'où l'ajout à la fin de l'huile essentielle d'ylang ylang. Au final, il ne sent pas beaucoup, un mélange entre le henné (mais assez discret, et ça ne reste pas sur les cheveux) et l'ylang ylang et le monoï.
Côté efficacité, il mousse peu, mais laisse les cheveux propres et bien brillants. Les reflets ne sont pas énormes, hein... Mais bon, j'ai l'impression que mes cheveux sont un poil plus foncés, en tous cas ils ne se sont pas éclaircis cet été.
Le henné gaine le cheveu aussi, donc il le protège un peu du soleil et du sel de la mer.

Shampoing_solide_reflets_de_vahin__emball_