Une troisième déclinaison autour du monoï, avec ce petit déodorant solide. J'avais vu sur le blog de Sensation Nature un déodorant à base de BTMS dont le concept m'avait bien plu : il suffisait de mouiller le déodorant et d'ensuite l'appliquer sur les aisselles pour avoir un lait déodorant sur la peau. J'ai donc décidé de faire ma  propre version, au monoï...

D_odorant_Pink_Mono_

Ingrédients :

27% bicarbonate de soude (désodorisant)
13% calamine (apaisant, antiseptique et fongicide léger)
4,5% argile blanche (apaisant, purifiant, matifiant)
4,5% poudre de pierre d'alun (anti-bactérien, anti-transpirant)
4,5% stéarate de magnésium (agent de texture, durcit la barre)
12% BTMS (émulsifiant, effet satiné)
7% cire n°2 (émulsifiant)
13% monoï (macérât de fleurs de tiaré dans huile de coco : nourrissant, apaisant)
6% beurre de karité (réparateur, nourrissant, protecteur)
5,5% beurre de cacao (nourrissant, assouplissant)
3% gel d'aloé véra (cicatrisant, hydratant, réparateur)
Vitamine E (anti-oxydant)

Mode d'emploi :

Stériliser les ustensiles et contenants, désinfecter le plan de travail et bien se laver les mains.
Au bain marie, faire fondre les beurres et les cires émulsifiantes avec la vitamine E. Quand tout est fondu, ajouter hors du feu le monoï et le gel d'aloé véra, ainsi que les poudres et bien mélanger. Mettre en moule en tassant bien avant que le mélange ne durcisse trop (s'il a durci, le mettre quelques instants au bain marie pour le ramollir). Bien tasser dans les moules au fur et à mesure que le mélange durcit. Mettre au réfrigérateur quelques heures avant de démouler, et laisser sécher une journée avant utilisation.

Verdict :

Attention, ce n'est pas une recette destinée aux personnes manquant de patience !! Ce mélange se moule TRÈS difficilement... On a beau appuyer, bien tasser, il reste toujours des trous assez inesthétiques au final...
Sinon, j'aime beaucoup sa couleur (due à la calamine) et son odeur de monoï. En revanche, sur la peau, l'odeur est très très discrète pour ne pas dire absente...
A l'utilisation, j'ai trouvé ça ludique au début, mais je me suis lassée de devoir le passer sous l'eau à chaque fois avant de l'appliquer. La prochaine fois, il faudra vraiment que je teste un déodorant crème pour voir...
Côté efficacité, il m'a suivi sans faillir tout au long de l'été. Rien à redire donc.

D_odorant_Pink_Mono__2

J'espère qu'il aura surtout plu à Pam, à qui il était avant tout destiné, pour le swap "sous les tropiques".