Le retour !!!
J'ai adoré celui que j'avais fait l'an dernier, il fallait absolument que je récidive... En changeant deux ou trois bricoles, bien entendu. Voici donc l'édition 2010 :

Mac_r_t_du_soleil_II

Ingrédients pour 100 ml environ :

30g huile inca inchi (apaisante, restructurante, protectrice, améliore la microcirculation cutanée)
25g huile de noyaux d'abricot (régénérante, revitalisante, effet bonne mine)
20g huile de jojoba (protectrice, calmante, cicatrisante, équilibrante)
15g beurre de karité nilotica (apaisant, protecteur, cicatrisant, régénérant)
10g huile de buriti (riche en caroténoïdes, favorise le bronzage et prévient des dommages du soleil)
Aox-Cos (anti-oxydant)

2g poudre d'urucum (riche en oligo-éléments, favorise la montée de la mélanine)
2g poudre de tépezcohuite (puissant cicatrisant et régénérant cutané)
2g chicorée en grains (contient de l'inuline, hydrate, adoucit et protège la peau : vu sur 100% plantes)
2g fleurs de camomille matricaire séchées réduites en poudre (apaisant, anti-inflammatoire)
2g fleurs de calendula séchées réduites en poudre (anti-inflammatoire, cicatrisant, apaisant)
2g lavande séchée réduite en poudre (apaisant, cicatrisant)

Comme pour mes émulsions, j'ai essayé d'équilibrer les omégas dans ce macérât... Comme ça il peut être utilisé comme seule phase huileuse dans une crème !

Mode d'emploi :

Stériliser les ustensiles et contenants, désinfecter le plan de travail et bien se laver les mains.
Réduire les plantes en poudre à l'aide d'un moulin à café.
Dans un bocal en verre à large goulot, mettre les poudres. Ajouter les huiles, le beurre et l'anti-oxydant. Mettre en yaourtière pendant deux jours en remuant de temps en temps. Filtrer et mettre dans un contenant stérile (pour moi une bouteille en verre opaque). Stocker au réfrigérateur.

Verdict :

Étrangement, je ne retrouve pas la douce odeur de mon macérât de l'an dernier... Côté couleur en revanche, celui-ci est plus coloré.
Voyez plutôt :

Mac_r_t_du_soleil_II_2

Du soleil liquide !!
Je pense qu'il est trop coloré pour être utilisé tel quel, en revanche, il devrait être vraiment agréable dans une émulsion ou autre préparation cosmétique.

Et comme je n'étais pas sûre que le tépezcohuite et la chicorée allaient livrer tous leurs actifs dans un milieu huileux, je lui ai fait une petite soeur ; la décoction du soleil :

D_coction_du_soleil

Ingrédients :

eau
chicorée en grains (celle de Leroux fait parfaitement l'affaire) (contient de l'inuline, hydrate, adoucit et protège la peau)
fleurs d'hibiscus séchées écrasées (riche en mucilages, hydratant, adoucissant, anti-oxydant)
poudre de tépezcohuite (puissant cicatrisant et régénérant cutané)

conservateur

Mode d'emploi :

Stériliser les ustensiles et contenants, désinfecter le plan de travail et bien se laver les mains.
Dans une casserole, mettre les plantes et recouvrir largement d'eau. Amener à ébullition, puis compter dix minutes et filtrer (avec un filtre à café par exemple). Mettre en bouteille stérile et ajouter le conservateur en fonction de la quantité que vous avez préparée.
Conserver au réfrigérateur.

Verdict :

Là encore, pas ou peu d'odeur mais une couleur à tomber par terre !!!
A moi les émulsions du soleil avec ces deux compères ^^

Et vous, quelle est votre astuce pour faire sortir le soleil de derrière les nuages ? Si on s'y met à plusieurs, peut-être qu'on arrivera à le faire venir pour de bon, ce satané astre du jour...
Mäui, aide nouuuuuuus !!!

Exemples de recettes réalisées avec ces ingrédients maison :

Crème soleil d'agrumes

Spray après-soleil lavande & clémentine

Baume fouetté exotique satinant