Lorsqu'il était plus petit et qu'il se cognait quelque part, fiston venait vers moi en disant "oooooooooh boum !" pour que je le soigne avec des "ptites boules" (des granulés d'arnica en homéopathie...). Comme il ne s'est pas forcément calmé en grandissant (hum...) et qu'il court partout, il lui arrive encore relativement fréquemment de tomber ou de se cogner... J'ai donc décidé de concocter un soin contre les bosses et autres contusions pour mes petits :

Baume_boum

Ingrédients :

90% macérât huileux de menthe poivrée (effet réfrigérant, antalgique)
8% céralan (agent texturant)
2% extrait CO2 d'arnica (anti-hématome, circulatoire)
3 gouttes d'huile essentielle d'immortelle bio pour 50g de baume (circulatoire, anti-hématome)

Mode d'emploi :

Préparer le macérât huileux : 65% huile de coco fractionnée, 25% huile de ricin, 9,5% menthe poivrée séchée, 0,5% antiox-cos (antioxydant). Mettre l'ensemble des ingrédients à macérer dans une yaourtière pendant 3 jours, puis filtrer.
Prélever la quantité nécessaire de ce macérât, ajouter le céralan et faire fondre au bain marie. Fouetter pour bien mélanger le tout une fois fondu et attendre que ça tiédisse. Une fois tiédi, ajouter les autres ingrédients en fouettant de nouveau pour mélanger. Si le baume est destiné à des adultes ou à des enfants de plus de 6 ans, on peut monter le pourcentage de l'huile essentielle (1%). Mettre en pot. Attendre au moins 24 heures pour voir apparaître la consistance finale.

Verdict :

La couleur verte est due uniquement au macérât de menthe. L'odeur est assez légère, on sent plus la menthe que l'HE. Le baume est onctueux, se prête assez aux massages (qui participent à évacuer le sang), mais pénètre bien au final.Côté efficacité, j'ai vu des bosses disparaître en un rien de temps, mais je ne sais pas si c'est dû à ce baume ou aux granulés homéopathiques... Plus probablement à la combinaison des deux !

Attention : ne pas appliquer ce baume sur une plaie ouverte.