Il est des jours comme ça... Où... Rien ne va comme prévu.
Je connais dans l'assistance quelques savonnières à qui cette maxime rappellera certains souvenirs... Bon, ça arrive à tout le monde, hein. Bref, voici donc l'histoire de mon mi-savon. Oui, les savons moches et ratés ont eux aussi droit à leur moment de gloire !! Je publie tout moi madame / monsieur (rayer la mention inutile) !!

Mi_savon

Ingrédients :

30% beurre de karité (dureté et douceur)
20% huile de coco hydrogénée (dureté et mousse)
10% beurre de kokum (pour finir un pot... Dureté)
10% huile de palme (dureté)
5% beurre de cacao (dureté et douceur)
5% huile de babassu (mousse)
10% huile de noyau d'abricot (douceur)
10% huile de ricin (douceur et mousse)

Soude diluée dans du gel de silice pour un surgraissage à 10

Colorants : argile verte diluée dans de la glycérine et colorant rouge sensory
Petites boules de savon rouges et vertes issues de mon savon "Desperate Housewife"

Fragrance feuille de tomate

Mi_savon_2

Mode d'emploi :

Il s'agit d'un savon fouetté : se référer au tutoriel sur cette méthode.
Je voulais faire un dégradé bicolore, comme mon savon "Souvenir de Polynésie". Pour ce faire, il faut une trace franche... Je me suis dit : pourquoi ne pas le faire avec un savon fouetté ? Je me suis dit aussi : pourquoi ne pas profiter de ce savon pour préparer un tuto sur cette technique ?? Vous allez donc dans les prochains jours avoir le plaisir de découvrir un tuto basé, une fois de plus, sur un savon raté... Hum... Bon, mais le tuto reste valable hein !
Et c'est là que... Les Athéniens s'éteignirent...
Bref, pour résumer : figeage progressif + pas assez de pâte (j'avais surestimé l'effet chantilly du savon fouetté) = un dégradé de moins en moins subtil, et un savon pas fini... (d'où le nom magnifiquement trouvé et fort à propos de ce savon).
Je vous explique ce que j'avais en tête, histoire que vous puissiez rire de bon coeur ?
Alors imaginez... Un savon encadré de deux bordures blanches (oui, là y'a que celle du bas), avec un dégradé subtil (on peut repasser) qui va du kaki foncé (ouais) au rouge soutenu (euh on n'a pu aller que jusqu'au rose, hein). Avec en son sein des boules de savon rouges et vertes.
Bon, mon savon n'est pas fini (manque la moitié du dégradé et l'autre bordure blanche). Les boules se sont à moitié barrées à la coupe (pourquoi j'ai voulu mettre des bouboules, moi ???). Les boules vertes commencent à rancir... Du coup, en voyant l'étendue des dégâts, dépitée, j'ai balancé sur le dessus un reste de pâte que j'avais essayé de colorer avec un vague colorant alimentaire vert (je voulais voir ce que ça donnait... Ben un beau jaune).

Mi_savon_avant_d_coupe

Tadaaaaaaaaaam !! Voilà le résultat !! Âmes sensibles, prière de détourner le regard...

Verdict :

Ce chapitre est-il vraiment nécessaire ? Je veux dire les images parlent d'elles-mêmes hein !! Donc ben verdict, c'est un savon fort peu élégant, à moitié fini, qui sent l'herbe. Voilà.
L'est pas si moche en soi (si si j'en ai vu des pires) mais il est à peu près à mille lieues de ce que j'aurais voulu !

mi_savon_3

Aaaaaaaaaaaah, la savonnerie, et ses grandes joies des inattendus...

Je profite de ce billet pour vous souhaiter à toutes et à tous de très joyeuses fêtes du chocolat !!