Depuis que je les ai découverts, je n'en finis plus d'admirer leurs créations savonnesques... Qui ? Les blogs étrangers !! Parmi eux en première ligne, les blogs japonais et espagnols.
Grâce à Kafée, j'ai découvert notamment la technique du cintre. Belle révélation. Depuis je ne jure que par ce cintre et l'utilise pour la plupart de mes savons !!
Vous vous demandez très certainement ce que peut être cette technique mystérieuse... La voici ici, expliquée en espagnol (mais avec les images on comprend très bien).
Je me suis donc armée de ma botte secrète... Le cintre tordu tataaaaaaaaaam !!

cintre

Et j'ai réalisé mon premier savon avec cette technique.

Savon ocean waves

Ingrédients :

25% monoï (pour la dureté et la mousse)
30% olive (pour la douceur, et aussi pour avoir une trace fine !)
10% beurre de karité (pour la dureté et la douceur)
15% huile de colza (pour obtenir une pâte de base un peu jaune)
10% huile de babassu (pour la mousse)
10% huile de ricin (pour la douceur et la mousse)

Soude diluée dans une infusion d'algues et de sel marin pour un surgraissage à 10
2 petites cuillères à soupe de poudre de lithothame dans la solution de soude

dioxyde de titane et colorant bleu pour les couleurs

Synergie parfumante aux huiles essentielles : petitgrain bigarade, lemongrass, menthe poivrée, cèdre de l'atlas, christe marine, gingembre, ylang ylang, lavande, poivre noir, benjoin

Petits morceaux de savon "so fresh" sur le dessus pour la déco

Propriétés du savon selon soap calc :

Dureté : 37 (objectif : 29 à 54)
Pouvoir nettoyant : 22 (objectif : 12 à 22)
Douceur : 55 (objectif : 44 à 69)
Quantité de mousse : 31 (objectif : 14 à 46)
Onctuosité de la mousse : 24 (objectif : 16 à 48)
Iode : 60 (objectif : 41 à 70)
INS : 146 (objectif : 136 à 165)

Savon ocean waves 2

Mode d'emploi :

Voir mon tutoriel sur la méthode de saponification à froid, ici.
Pour la technique, se référer au tutoriel cité plus haut.
Evidemment, ça ne s'est pas tout à fait passé comme prévu, étant donné que la trace est arrivée immédiatement, dès le mélange de la solution de soude avec les huiles !! Ma trace était donc un peu trop épaisse pour que le blanc pénètre bien en profondeur, mais au final c'est "moins pire" que ce à quoi je m'attendais...

Verdict :

L'odeur est assez discrète (c'en est rageant quand on voit ce que j'ai mis dedans) mais assez agréable. Assez fraîche, elle colle bien à ce savon marin.
J'ai dû mettre pas mal de dioxyde de titane dans la partie blanche, et quelques grains non mélangés à la pâte ressortent... De plus, il m'a été difficile de couper le savon correctement, à cause des morceaux de savon que j'avais placé sur le dessus en déco ! M'enfin à part ça, je l'aime bien mon petit savon. Surtout que ça faisait un moment qu'il tournait dans ma tête celui-là !!!

Savon ocean waves 3