Le Week end dernier, mon petit a fait une nouvelle crise d'asthme... Une carabinée, qui s'est terminée pour deux nuits à l'hôpital. Quelle peur j'ai eue !
Il a, comme l'an passé, un traitement de fond à prendre pendant tout l'hiver, et un rendez-vous chez un pneumologue est prévu fin janvier. L'an passé, seulement, le traitement de fond ne l'a pas empêché d'avoir deux autres crises d'asthme. Cette année, histoire de le protéger au maximum, j'ai confectionné un baume que j'ai baptisé "de l'air !", à mettre sur la voûte plantaire et le plexus solaire. Pour le choix des huiles essentielles, je me suis basée sur les indications que Dominique Baudoux donne dans "les cahiers pratiques d'aromathérapie selon l'école française", tome consacré à la pédiatrie. Il préconise une concentration à 15% mais je me suis limitée à 10%, ce que je trouve déjà beaucoup pour les petits... Voici ma recette :

Baume de l'air !

Ingrédients :

80% huile de coco fractionnée (résistante au rancissement, pénètre rapidement sans effet gras)
10% céralan (agent de texture)
10% synergie d'huiles essentielles :
Pin de patagonie (2%) (antispasmodique puissante, calmante, relaxante, décontracturante, psycho-active, indiquée dans le traitement de l'asthme et des bronchites asthmatiformes)
Khella (2%) (antispasmodique puissante, broncho-dilatatrice)
Hélichryse de madagascar (1%) (anticatarrhale, expectorante, respiratoire puissante, stimule les défenses immunitaires, indiquée dans le traitement de l'asthme et des affections respiratoires, particulièrement chez les enfants et les personnes sensibles)
Hysope couchée (2%) (anticatarrhale, expectorante, anti-asthmatique et antivirale puissante)
Camomille romaine (3%) (sédative, calmante, antispasmodique)

Avertissements : J'ai choisi des huiles essentielles réputées pour être bien tolérées par les tout-petits. Néanmoins, les huiles essentielles sont puissantes et à manier avec précaution. Même si le Docteur Baudoux préconise l'application de ces huiles essentielles dès l'âge de trois mois, je sais que personnellement je ne le ferais pas... En cas de doute, consultez un médecin !! De plus ce traitement n'est qu'un traitement d'appoint, l'asthme est une maladie grave qui ne doit pas être prise à la légère et qui doit être correctement prise en charge.

Mode d'emploi :

Stériliser les ustensiles et contenants, désinfecter le plan de travail et bien se laver les mains.
Au bain marie, faire fondre le céralan avec l'huile. Bien mélanger et attendre le complet refroidissement du baume. Ajouter alors les huiles essentielles, bien mélanger et mettre en pot.

Verdict :

Ce baume est à appliquer sur le plexus solaire et la voûte plantaire une fois par jour le soir en préventif ou toutes les demi-heure en cas de crise (maximum quatre fois).
L'odeur de ce baume est plutôt agréable, agrumée je dirais. Son aspect et sa consistance ressemblent fortement à ceux de la vaseline (version naturelle !). Le baume pénètre plutôt vite, ne laisse pas d'effet gras.
Pour ce qui est de l'efficacité, il est bien trop tôt pour témoigner... On verra d'ici la fin de l'hiver si Titouan a refait une crise d'asthme ou non ! (je croise les doigts, inutile de le dire...)