Il fait anormalement doux pour un 20 octobre. Comme si la météo voulait nous donner l'ambiance de la journée qui nous attend.
Après une bonne heure et demi de route, Lils et moi arrivons dans un coin paumé en pleine campagne bourbonnaise... On se regarde : impossible pour nous de vivre loin de toute civilisation comme ça !! Mais on a plus tard appris qu'en fait, la vraie civilisation, la chaleur humaine, l'entraide entre voisins, on est en plein dedans.

Bref, on est arrivées. Où ça ? Ben à la Savonnerie Bourbonnaise pardis !! Eh oui, nous avons eu la chance de visiter une savonnerie professionnelle, en compagnie de son savonnier (évidemment), Olivier !

Savonnerie bourbonnaise

Vieux cheval(c'est lui le vieux cheval ?)

Alors si vous vous posez des questions sur les installations types d'une savonnerie professionnelle, et si vous connaissez un peu les exigences en matière de locaux dédiés à l'alimentaire, ben y'a beaucoup de ressemblances... Sols et murs lessivables (et lessivés ;) ), stockage des matières premières hors sol, espaces différents dédiés aux matières premières, au laboratoire (partie création savonnesque) et au stockage des produits finis, eau osmosée pour la fabrication des savons, etc...

Il faut dire que question qualité, Olivier n'y va pas de main morte. Il ne veut pas que sa savonnerie produise n'importe quoi, il a une certaine éthique et compte bien être cohérent jusqu'au bout. Ainsi, il a demandé la certification Nature et Progrès, histoire de donner le meilleur à ses clients : des savons aux matières premières sélectionnées rigoureusement, bio, équitables, des parfums uniquement à base d'huiles essentielles, des colorants végétaux, des emballages bien pensés (surtout pas de suremballage !) avec des matériaux renouvelables, une gestion des déchets pensée de manière éco-responsable... Bref, un vrai projet éthique.

Après quelques échanges sur nos expériences réciproques avec tel ou tel colorant, telle ou telle huile (super agréable, à renouveler !!), après un repas gargantuesque et locavore, Olivier nous propose de participer à la réalisation d'un de ses savons, le Touareg, un savon shampoing !

Le-Touareg

Nous enfilons donc gants et tablier, et nous voici dans la bonne humeur à savonner, pour un batch de 12 kilos (oui, rien que ça... Il n'a pas froid aux yeux, Olivier !)

Montage moule12 kilos, ça fait deux gros moules comme celui-ci !

Dilution soudeOlivier dissout la soude... Ah oui, ça fait pas les mêmes quantités qu'un petit savon fait à la maison !!!

Sandrine peséeLils assassine à coups de couteau le beurre de karité pour le peser...

Pesée Lils 2Le tout dans une ambiance morne et triste, comme on peut le voir...

 

Huile pépins raisinOlivier ajoute l'huile d'olive, d'un très joli vert

Pesée moiQuant à moi je pèse les huiles essentielles. Oui, ça fait un peu rêver des bouteilles d'un litre d'huile essentielle !!

Parfum à gagner chez Sealeha'sJ'aaaiiiiiime les huiles essentielles !!! Promis, je n'en ai pas bu...

Petite cuillère nasaQuand même ça change la vie de travailler avec des instruments de professionnel, hein. Par exemple ici, une petite cuillère de la nasa. Paraît qu'elle est allée sur la lune en plus. Pis accessoirement, elle permet de peser le rhassoul, l'argile rouge et la poudre de cacao.

Ajout rhassoulUne fois la solution de soude mélangée aux huiles, Olivier ajoute le rhassoul tamisé. Idéal pour laver les cheveux en profondeur mais en douceur !

Puis la pâte est séparée en trois ; une part laissée nature, les deux autres colorées respectivement en brun avec le cacao et en brique avec l'argile rouge. Olivier nous donne carte blanche pour le marbrage. Voici ce que ça donne :

 

MarbrageOn voit bien le malheur que c'est de savonner sur cette photo hein...

Marbrage 2(Toujours avec mes gants trop grands... Si un jour j'avais des gants à ma taille, ça décevrait beaucoup Dragonjoli, donc je garde mes mains de micro-naine :p)

Savon réalisé 1Marbrage au cintre puis petit marbrage de surface pour le premier moule, voilà ce que ça donne...

Savon réalisé 2Marbrage funnel puis petits coups de baguette pour le second.

Et voici nos merveilles (toujours être modeste, toujours...) une fois les savons démoulés et découpés :

 

Savon cintrele savon marbré au cintre...

 

Savon funnelEt le savon marbré en funnel !

Nous avons tellement aimé l'expérience, que nous avons décidé de faire un petit coucou à Olivier, qui était venu exposer au salon Bio Respire la vie de Clermont-Ferrand, quelques jours plus tard :

Stand salon bio ben etre

De quoi nous donner définitivement envie de se retrouver régulièrement, pour échanger et parler savons... Aussi :)

Plus ça va, et plus je me dis que les savons, ça ne fabrique pas que des bulles ! :)