Michèle m'avait offert de la cire de ricin, réputée pénétrer en un temps record dans la peau et donner un effet sec, pour que je confectionne un déodorant solide. Cherchant comment formuler mon déodorant, j'ai voulu mettre du sodium stearate, très utilisé par Lush dans la plupart de leurs produits solides.

A quoi sert le sodium stearate ? C'est un tensioactif. En émulsifiant / co-emulsifiant, il donne des crèmes légères et mousseuses, type chantilly (pas encore testé, mais c'est prévu !). En savonnerie, il donne une mousse crémeuse et qui dure longtemps (c'est pour cette raison qu'on en trouve souvent dans les savons à barbe). Dans les déodorants, il a un effet anti-macération.

Pour plus d'informations, voici quelques liens :
Chez Potions et Chaudron
Chez Colchique

Comme je n'arrivais pas à en trouver dans le commerce, et qu'il est très simple d'en fabriquer, je me suis fait mon propre stearate de sodium. En effet, il s'agit ni plus ni moins que de l'acide stéarique saponifiée à la soude ! Voici ma version :

Sodium stéarate

Ingrédients :

100% acide stéarique
Eau et soude pour un surgraissage à 1 (par précaution)

Mode d'emploi :

Voir mon tutoriel sur la méthode de saponification à froid.

Comme l'acide stéarique est très dur à température ambiante, j'ai dû faire la saponification à température assez élevée. J'ai mis le maximum d'eau pour faciliter l'opération, et j'ai mis mon mélange acide stéarique fondu / solution de soude dans un bain marie d'eau chaude pour pouvoir fouetter au maximum avant que le savon ne durcisse de trop. Je l'ai ensuite mis en tas dans un moule en silicone. Il est très rapidement devenu bien dur et friable.

Pour les recettes à base de sodium stearate, il va falloir patienter un peu ^^