Mais si je vous assure !! Si si ! Vrai de vrai !! Je me suis réellement creusé la tête pour lui trouver un petit nom, à ce savon !! Mais tout ce que j'ai pu trouver était bien moins joli que le nom de sa fragrance... Ou comment se prendre son manque d'imagination en pleines dents...

Bref.

Il y a quelques mois, je suis tombée sur ça.

Et bien sûr, ça m'a donné envie d'essayer. Faible je suis.

J'ai donc essayé. Et voici ce que ça a donné :

Savon oeillet des poètes tas

Ingrédients :

20% huile de coprah (dureté, mousse)
20% beurre de karité (dureté, douceur)
25% huile d'olive (douceur, dureté)
15% huile d'abricot (douceur)
10% huile de macadamia (douceur)
5% huile de colza (douceur)
5% huile de ricin (douceur, mousse)

Dans les huiles : 1 grosse cuillère à soupe d'argile blanche (fixateur de parfum)

Eau et soude pour un surgraissage à 10

Ajout à la trace : 3% fragrance naturelle oeillet des poètes

Pour colorer : colorant alimentaire bleu pour le violet et colorant rouge pour savon pour le rose

Mode d'emploi :

Voir mon tutoriel de fabrication de savon à froid, ici.

Et pour la technique de marbrage, un funnel in pot, donc, voici en images :

Verdict :

Je suis assez déçue du marbrage obtenu... Les couleurs ne sont pas restées assez franches, en particulier mon colorant pour savon rouge n'a pas été très efficace je trouve... Exit le marbrage tout en finesse escompté. Bon, je retenterai une prochaine fois avec des oxydes pour colorer ^^
La fragrance, en revanche, est très agréable. Mais je trouve que son odeur s'estompe très vite dans le temps.