J'ai voulu tester les après-shampoing à l'olivem 1000, tant j'ai lu que Colchique en était contente. J'ai allié cet émulsifiant au conditionner emulsifier, et j'en ai profité pour tester deux actifs que My Cosmetik m'a envoyés :

Les protéines de riz :

proteines-de-riz-hydrolisees

C'est un actif que je trouve très intéressant pour les cheveux fins, car il apporte du volume. Pour le reste, comme la plupart des protéines, il est hydratant, lissant et adoucissant.

Le cétiol :

cetiol

 

C'est un conditionneur capillaire, composé d'esters huileux. Dans les compositions, il remplace les silicones (pouvoir démêlant, gainant) sans étouffer les cheveux, comme ce que font les silicones...

Voici ma recette :

Après-shampoing à la frangipane

Ingrédients :

Phase 1 :
5% olivem 1000 (émulsifiant)
6% CE (conditioner emulsifier, émulsifiant conditionneur comme son nom l'indique, démêle et donne du volume aux cheveux)
15% huile de sapote (bonne odeur d'amande amère, stimule la pousse des cheveux, nourrissante)
5% huile de colza (riche en oméga 3, apaisante)
4% huile d'olive (renforce la fibre capillaire, fait briller, apaisante et nourrissante)

Phase 2 :
62,5% eau bouillie
5% glycérine (humectant)

Phase 3 :
2% phytokératine (hydratant, renforce la structure des cheveux)
2% protéines de riz (hydratant, volumisant)
1,5% acide lactique '(baisse le PH, fait briller les cheveux)
1% cétiol (démêlant, gainant)
0,6% cosgard (conservateur)
0,4% fragrance naturelle frangipane (pour accentuer l'odeur de l'huile de sapote)

Mode d'emploi :

Stériliser les ustensiles et contenants, désinfecter le plan de travail et bien se laver les mains.
Faire bouillir de l'eau pendant 10 minutes pour la purifier. Pendant ce temps, faire fondre la phase 1 au bain marie. Lorsque l'eau a bouilli 10 minutes, prélever la quantité nécessaire et ajouter la glycérine. Bien mélanger. Verser lentement cette phase dans la phase 1 fondue en fouettant bien pour créer l'émulsion. Ajouter la phytokératine et bien fouetter. Mélanger jusqu'à ce que la crème refroidisse puis ajouter les autres éléments de la phase 3 en mélangeant bien entre chaque ajout.
Mettre en pot.

Verdict :

L'odeur de l'huile de sapote est un régal ! Je l'ai simplement soulignée en ajoutant un tout petit peu de fragrance naturelle, mais même sans la crème sentait divinement bon !
J'ai voulu un soin particulièrement nourrissant, car il était notamment destiné à une personne qui avait les cheveux secs et à ma fille, qui pratique la piscine de manière intensive... Sur ma fille, il s'est montré à la hauteur, protégeant ses cheveux longs et fins, et les nourrissant correctement. En revanche, j'ai trouvé qu'il ne démêlait pas aussi bien que mes après-shampoings sans olivem, bizarrement, et qu'il se rinçait plus difficilement...