C'est un savon que j'ai réalisé au printemps dernier. Un savon que je voulais en hommage à l'océan.... Un savon au sel marin, bien sûr. Voici sa recette :

Savon embruns tamponné

Ingrédients :

20% huile de coco (dureté, mousse)
20% beurre de karité (dureté, douceur)
30% huile d'olive (douceur, dureté)
20% huile de noyau d'abricot (douceur)
5% huile de colza (douceur)
5% huile de babassu (mousse)

Eau et soude pour un surgraissage à 20%. 2 cuillères à soupe de sel de la mer morte fondu dans la solution de soude.

1 grosse cuillère à soupe de lithothame (algue reminéralisante) dans les huiles

A la trace : ajout d'une synergie d'huiles essentielles vivifiante (menthe verte, verveine exotique, cèdre de l'atlas)

Pour colorer : mica brillant, oxyde bleu, colorant alimentaire bleu (pour faire le violet)

Mode d'emploi :

Voir mon tutoriel sur la saponification à froid, ici.

Pour le marbrage, voici la vidéo :

Verdict :

J'ai voulu tamponner l'ensemble de mes savons, mais j'avais oublié que le sel les rendait friables... Je n'en ai donc tamponné qu'un seul !
Les savons au sel sont réputés traitants pour les peaux à problèmes et notamment celles sujettes à l'eczéma ou au psoriasis. Ils luttent contre les démangeaisons occasionnées par ces maladies de peau. Bon, il n'y a pas de psoriasis ou d'eczéma dans mon entourage immédiat, je n'ai donc pas pu tester si c'était efficace pour ça ! En revanche, le savon a une odeur fraîche, agréable en été. Surgraissé à 20, il reste doux pour la peau malgré la présence de sel, qui peut parfois être asséchant. Comme le sel est fondu dans la solution de soude, il n'apporte pas de côté exfoliant et le savon glisse parfaitement sur la peau. Et vous, aimez-vous les savons au sel ? Si oui pourquoi ?