Aroma-Zone a sorti de nouveaux ingrédients, les beaux jours arrivant. Des ingrédients qui peuvent protéger notre peau du soleil. J'ai eu la chance d'en recevoir deux en test, que j'ai utilisé dans une crème protectrice de jour pour le visage.

FT_trombone_HV_MS_karanja_bio

L'huile végétale de Karanja a la faculté d’absorber une partie des UV grâce à sa richesse en certains flavonoïdes, et notamment le pongamol. Elle possède également des propriétés anti-microbiennes et anti-fongiques, fort utiles dans des soins pour peaux à problèmes. Son toucher est assez gras et nécessite d'être corrigé dans un soin pour peaux mixtes, cependant. Sa richesse en principes actifs lui interdit d'être utilisée pure sur la peau. Son dosage maximum étant de 80% pour le visage ou de 30% dans les produits corps (puisque l'on en met alors sur une plus grande partie de la peau). Il y a également des précautions à prendre pour son usage avec les jeunes enfants.

FT_trombone_actif-cosmetique_MS_Ecran-solaire-naturel

L'actif "écran solaire naturel", quant à lui, est un mélange d'huile de karanja et de dioxyde de titane sans nanoparticule. Le dioxyde de titane est un pigment minéral qui a la propriété de réfléchir les rayons du soleil et donc de protéger la peau des UV A comme B (encore plus efficace que l'oxyde de zinc). Utilisé à forte dose, il peut laisser quelques traces blanches sur la peau, mais ce filtre solaire minéral est sans danger pour la peau, contrairement aux filtres chimiques qu'on trouve dans la plupart des produits solaires. Il a également des propriétés purifiantes. Enfin, il peut être utilisé pour opacifier un produit, par exemple dans la confection de produits de teint.

Voici la recette, toute simple, que j'ai confectionnée avec ces deux produits :

Crème visage sun protect

Ingrédients :

Phase 1 :
6% olivem 1000 (émulsifiant)
15% huile de karanja (protectrice solaire, purifiante)
4% dicaprylyl carbonate (agent de texture d'origine végétale, permet d'alléger le toucher gras)
10% écran solaire naturel (protecteur solaire)

Phase 2 :
30% hydrolat de bambou (riche en silice, reminéralisant, matifiant, apaisant)
25% hydrolat de thé vert (antioxydant)

Phase 3 :
5% complexe hydratation intense (hydratant)
3,4% extrait de sang de dragon (antioxydant, cicatrisant, réparateur, raffermissant)
0,6% naticide (conservateur)
0,5% gomme xanthane (gélifiant)
0,5% fragrance naturelle tarte citron meringuée

Mode d'emploi :

Stériliser les ustensiles et contenants, désinfecter le plan de travail et bien se laver les mains.
Dans un bêcher, faire fondre la phase 1. Chauffer la phase 2 dans un autre bêcher. Quand les deux phases ont atteint la température de 70° environ, verser la phase 2 dans la phase 1 en fouettant bien pour créer l'émulsion. Quand l'émulsion a pris, mettre le bêcher dans un bain marie d'eau froide pour accélérer son refroidissement, tout en continuant de fouetter. Quand la crème est refroidie, ajouter les éléments de la phase 3. Bien mélanger et mettre en pot.

Verdict :

Sans test par un laboratoire, il est impossible de calculer l'indice de protection de ma crème (qui ne dépend pas uniquement des pourcentages en huile de karanja ou en écran solaire naturel, mais aussi de l'émulsifiant utilisé et même des autres ingrédients). Pour l'instant je n'ai pas eu de coup de soleil à déplorer, mais il faut avouer que je ne suis pas encore en vacances donc je ne m'expose pas franchement !
Le toucher est relativement gras, et il y a des traces blanches à l'étalement. Heureusement, celles-ci disparaissent très rapidement. A la fin de la journée, ma peau n'est pas si grasse que ça, je suis agréablement surprise au vu du toucher de ma crème.
Et vous, qu'avez-vous prévu pour vous protéger cet été ?