Aujourd'hui, rien de bien glamour au menu. Mais bon, si on veut conserver un aspect impeccable jusqu'au bout des ongles, il faut bien s'attaquer aux pieds également, n'est-ce pas ? C'est certainement ce qu'a dû se dire mon amie. Quand je lui ai demandé ce qui lui ferait plaisir de tester comme produit maison, elle a répondu du tac au tac : un truc réparateur pour les pieds secs. Il faut avouer qu'après l'été et le port de tongs intensif, ils ont été quelque peu malmenés...

Bien bien bien, me suis-je dit (oui, j'ai des conversations intéressantes avec moi-même). Voyons-voir, me suis-je encore dit (bon, je vais pas vous la refaire en entier, rassurez-vous). Après m'être un peu fouillé la tête et creusé les placards (ou l'inverse) je me suis aperçue que je n'avais pas d'urée, ingrédient quasi incontournable pour ce genre de produit. Tant pis, j'ai fait sans.

Mon objectif était d'avoir une crème exfoliante pour éliminer les peaux mortes et la corne, mais également nourrissante. Voici ma recette :

P8250235

Ingrédients :

Phase 1 :
4% olivem 1000 (émulsifiant qui ne craint pas l'acidité)
3% acide stéarique (co-émulsifiant)
16% beurre de karité (nourrissant, protecteur)
5% huile de coco fractionnée (pour faciliter la pénétration de la crème)
3% sève de bambou en poudre (matifiant)

Phase 2 :
30% hydrolat de genévrier (purifiant, régulateur)

Phase 3 :
5% huile de bourrache (nourrissante, régénérante)
5% glycérine (humectant)
20% gel d'aloé véra (cicatrisant, hydratant)
1% allantoïne (cicatrisant)
5% acide salicylique (purifiant, kératolytique, diminue les rugosités et prévient les callosités)

Phase 4 :
0,6% cosgard (conservateur)
2,4% synergie d'huiles essentielles purifiantes et régénérantes (tea tree, géranium rosat, palmarosa, menthe poivrée et lavande fine)

Mode d'emploi :

Stériliser les ustensiles et contenants, désinfecter le plan de travail et bien se laver les mains.
Dans un bêcher, faire fondre la phase 1 au bain marie. Faire chauffer la phase 2 dans un autre bêcher. Quand les deux phases ont atteint la température de 70°, verser la 2 dans la 1 en fouettant bien pour créer l'émulsion. Ajouter ensuite les ingrédients de la phase 3 en mélangeant bien. Quand la crème est complètement refroidie, ajouter les ingrédients de la phase 4. Bien mélanger et mettre en pot.

Verdict :

Je savais que l'acide salicylique allait bien fluidifier mon émulsion, c'est pourquoi j'avais ajouté l'acide stéarique. Mais ma crème est tout de même très fluide. Elle nourrit correctement les pieds mais ne pénètre pas aussi vite que ce que j'aurais voulu. L'odeur est assez agréable, du moins pour les nez habitués aux odeurs aromatiques. Côté efficacité j'ai l'impression que sur moi ça a été pas mal. Mais rien de bien spectaculaire tout de même. Je reste persuadée qu'en couplant avec de l'urée, ça marcherait mieux. Du coup j'en ai acheté. Pour la prochaine fois...