Ça y est, j'ai succombé aux belles chantilly de karité de la miss Fleur d'Ylang !! Et je dois dire que même si j'avais un peu peur de ne pas y arriver (je ne sais pas pour quelle raison d'ailleurs ? Des fois on a des craintes inexpliquées !) le résultat me satisfait pleinement !
Je me dis qu'il faudra absolument que j'en fasse pour mes loulous aussi !

Ici j'ai fait une version antifongique spéciale pour les pieds d'athlète... Bien sûr, ce genre de petits remèdes ne dispense pas d'aller consulter un dermatologue, mais je pense que ça peut aider quand même ! C'est une version assez nourrissante aussi, car les petons en questions souffrent également de sécheresse...

Chantilly_de_karit__pour_les_pieds_anti_fongique

Ingrédients :

47% beurre de karité (nourrissant, régénérant, protecteur)
23% monoï (nourrissant, adoucissant, apaisant)
10% huile de neem (antibactérien, antifongique)
Vitamine E (antioxydant)
5% aloé véra (hydratant, réparateur, apaisant, régénérant)
5% glycérine (humectant)
5% fécule de maïs (pour un toucher doux et sec)
2% triglycérides (permet au soin de mieux pénétrer dans la peau)
2% extrait de pépins de pamplemousse (fongicide, microbicide)
1% synergie d'huiles essentielles (palmarosa, géranium bourbon, tea tree et lavande aspic)

Mode d'emploi :

Ramollir le beurre de karité au bain marie. Quand la texture est plus facile à travailler, fouetter au fouet électrique (ou au fouet à main pour les plus courageux !!) jusqu'à ce que la texture blanchisse. Ajouter ensuite progressivement les huiles et la vitamine E (à l'état liquide, plus facile ! puisque le monoï et l'huile de neem sont solides à température ambiante...) en fouettant toujours. Plus on fouette, plus la texture sera aérienne et agréable. Mettre au réfrigérateur de temps en temps pour permettre à la texture de s'affermir et de rester telle quelle. Ajouter ensuite les autres éléments un à un toujours en fouettant vigoureusement et en mettant de temps à autres la préparation au réfrigérateur. Quand la texture nous plaît, mettre en pot.

Mon avis :

L'odeur, pouah !! L'huile de neem a une odeur bien particulière d'oignons grillés que les huiles essentielles ne parviennent pas à masquer complètement... Mais sinon la texture est tout simplement géniale, très agréable, on dirait que c'est léger (alors qu'il n'y a que du gras pratiquement !) et le toucher sec. Incroyable !!
Pour l'efficacité on va attendre que le pot soit fini pour se prononcer...
A appliquer matin et soir (et dormir avec une paire de chaussettes si on veut que les pieds soient bien nourris).
Si vous n'avez pas la peau sensible, vous pouvez mettre jusqu'à 2% d'huile essentielle (même un peu plus en théorie sur le corps, mais perso, je n'ai jamais fait de soin dosé au delà de 2% et encore pour des problèmes bien spécifiques !).

Bien entendu, si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, cette recette n'est pas pour vous ! (Enfin sauf si votre bébé est un "grand bébé" et que vous en avez vraiment marre de cette saleté de cochonnerie de biiiiiip de mycose... En me basant sur les indications notées sur ce billet de Létis, je me suis dit que finalement, je pouvais peut-être tenter...).