Je vais commencer à vous dévoiler les produits que j'ai créés pour mes paniers de noël. On va commencer avec une recette toute simple, mais diablement efficace : le baume à lèvres. Je ne sais pas pour vous, mais moi je suis extrêmement difficile en matière de baume à lèvres. Il faut qu'il glisse facilement, qu'il nourrisse bien mes lèvres et de manière durable, qu'il fonde juste ce qu'il faut (j'aime qu'ils soient assez fondants, mais il ne faut pas qu'ils coulent partout en été non plus !), bref, c'est tout un équilibre à trouver.

Pour nourrir les lèvres en profondeur et pour éviter le côté granuleux que peut parfois avoir le beurre de karité, j'avoue que j'ai un faible pour le beurre de cacao dans les baumes à lèvres. Ca tombe bien, My Cosmetik m'en avait envoyé à tester. Regardons ce beurre d'un peu plus près :

beurre-cacao-bio

Le beurre de cacao est à la fois un beurre très dur, mais qui fond à très basse température (34°). C'est pourquoi il est idéal dans les produits solides que l'on souhaite voir fondre au contact de la peau (comme les barres de massage, ou les baumes à lèvres, donc...).

Le beurre de cacao est également un puissant antioxydant, il aide la peau à se défendre des agressions extérieures. Là encore, application idéale dans un baume à lèvres.

Enfin, il est très nourrissant et très émollient ; c'est ce qu'on recherche dans un soin pour les lèvres, qui ne comportent pas de glandes sébacées.

Voici donc ma recette :

Baume à lèvres cheesecake

Ingrédients :

25% Polyglyceryl-3-beeswax (appelé céralan ou cera bellina selon les fournisseurs, c'est de la cire d'abeille estérifiée, qui permet de solidifier des baumes tout en leur gardant une texture onctueuse et non cassante, non granuleuse)
20% beurre de cacao (nourrissant, antioxydant)
50% huile d'olive (émolliente, antioxydante, calmante)
5% glycérine (humectant)
facultatif : quelques gouttes d'arôme alimentaire (ici cheesecake).

Pour un baume formulé l'été, on peut monter le pourcentage de beurre à 40 et diminuer d'autant le pourcentage d'huile.

Mode d'emploi ;

Stériliser les ustensiles et contenants, désinfecter le plan de travail et bien se laver les mains.
Au bain marie, faire fondre l'ensemble des ingrédients sauf l'arôme alimentaire. Bien mélanger (le céralan va permettre à la glycérine, qu'on peut remplacer par du miel, de bien se mélanger au reste). Mélanger jusqu'à ce que le liquide perde un peu sa transparence et vite couler dans les sticks.

Verdict :

C'est une odeur (et un goût) dont je raffole, celle des cheesecake. Dans un baume à lèvres, c'est très agréable ! Attention cependant de ne pas céder à la tentation de se lécher les lèvres, ce qui pourrait les irriter et les dessécher justement...
Je trouve que mon stick à lèvres fond juste comme il faut. Les lèvres sont durablement nourries. Bref, c'est une formule que je trouve idéale, selon mes goûts à moi bien sûr !

Je profite de ce billet pour dire que je n'ai toujours pas reçu les coordonnées de la gagnante à mon petit jeu (voir article précédent) ^^