Je m'aperçois que j'ai VRAIMENT énormément de retard dans mes publications... Et que du coup, je n'ai même pas encore publié le compte-rendu de l'atelier de décembre dernier, que j'ai proposé à mes collègues !!

Comme noël approchait, je leur ai proposé de confectionner des bougies d'ambiance, pour égayer leur table de fête. Voici les informations que je leur ai apportées, ainsi que leurs réalisations, en photos !

Comment étaient faites les bougies traditionnelles ?

Autrefois les bougies étaient des objets de première nécessité, apportant la lumière. Elles servent aujourd’hui à donner une ambiance particulière et à diffuser des senteurs originales lorsqu’elles sont parfumées. Elles servent également toujours pour certains rites religieux.
Les bougies traditionnelles étaient faites exclusivement à base de suif, puis de cire d’abeille. Une bougie 100% réalisée avec de la cire d’abeille brûle 3 à 4 fois plus longtemps qu’une bougie à base de paraffine, issue de la pétrochimie.

luminaires_bougies_cire_d_abeille_26_cm_2662043_bougies01_b0616_570x0(bougies à la cire d'abeille... De simples feuilles de cire d'abeille enroulée de manière serrée autour d'une mèche !)

Quels sont les types de bougie ?

Il existe plusieurs types de bougies naturelles : les bougies coulées (dans des récipients, type verres à bougie) ou les bougies moulées, utilisées ensuite sans récipient. Il existe des bougies de massage, qui permettent de se masser avec la cire fondue, et des bougies d’ambiance. Les bougies de massage contiennent moins de cire et plus de beurres et/ou huiles végétales que les bougies d’ambiance, dont l’unique but est qu’elles durent le plus longtemps.

Astuces pour la réalisation de bougies maison :

Pour la coloration, attention à ne pas mettre trop de pigment ou mica, car ces derniers risqueraient d’étouffer la mèche (préférer éventuellement des macérâts colorés). Attention au « point éclair » des fragrances ou huiles essentielles que vous utilisez pour parfumer vos bougies (température à laquelle elles s’enflamment) ; il est préconisé de préférer un point éclair supérieur à 65° (ou utilisez un mélange dont la moyenne est de 65°). Pour les bougies de massage, ne pas excéder 3% de fragrance ou huile essentielle. Pour les bougies d’ambiance, on peut mettre jusqu’à 10% de fragrance ou huiles essentielles pour une bougie bien parfumée. Concernant le choix de la cire : la cire de soja est la plus aisée à utiliser (point de fusion bas), mais pour que la bougie brûle plus longtemps, on peut lui additionner de la cire d’abeille ou de l’acide stéarique (pour les bougies d’ambiance). Ajouter éventuellement un peu d’huile pour faciliter le moulage.

Pour plus d’informations : http://www.aroma-zone.com/aroma/fiche_savoirfaire_bougies.asp

Bougies_ensemble(les bougies fabriquées pendant l'atelier... Désolée pour la mauvaise qualité des photos, je n'avais que mon téléphone portable !)

Une recette de bougie d’ambiance de noël moulée (pour 50g :)

35% cire d’abeille (17,5g)
45% cire de soja (22,5g)
10% huile d’olive (5g)
5% huile essentielle sapin Sibérie (2,5g soit 90 gouttes environ)
5% huile essentielle petitgrain bigarade (2,5g soit 90 gouttes environ)
Mica cuivre, vert océan ou noisette (facultatif)

Mode d’emploi :

Diviser les quantités par le nombre de couleurs souhaitées. Faire fondre séparément les quantités de cire calculées selon le nombre de couleurs.
Préparer la mèche et la placer au centre du moule.
Une fois les cires fondues, ajouter les colorants, mélanger, les huiles essentielles, mélanger. Couler les différentes couleurs dans le moule selon l’effet recherché.
Placer le moule au réfrigérateur pour accélérer la prise, puis démouler.

bougie

Petit zoom sur les ingrédients :

La cire d’abeille (dénomination INCI : Cera alba) : les abeilles sécrètent de la cire pour construire les cellules hexagonales typiques du nid d'abeille. La cire d'abeille est un produit 100% naturel, mélange complexe d'esters gras, d'acides gras et de composés hydrocarbonés. La cire d’abeille est un très bon épaississant aussi bien dans les baumes que dans les crèmes. Elle a un pouvoir filmogène qui lui permet de former une fine couche en surface de la peau, ce qui limite la perte d’eau de la peau par évaporation. Dans la confection de bougie, elle donne des bougies qui durent longtemps. Son point de fusion est de 62°.

La cire de soja (dénomination INCI : Hydrogenated soybean oil) : c’est une cire végétale idéale pour la confection de bougies. Son point de fusion bas (50°) la rend facile à travailler. Sa couleur blanche n’interagit pas avec les colorants ajoutés pour colorer les bougies. Cette cire ne se rétracte pas (contrairement à la cire d’abeille) ce qui permet de garder une surface lisse. Dans les bougies de massage, c’est une cire idéale à associer aux beurres végétaux et aux huiles.

L’huile d’olive (dénomination INCI : Olea europaea fruit oil). Obtenue par pression à froid de sa pulpe et non de ses noyaux, l'huile d'olive est une des huiles les plus riches en acide oléique (oméga 9). Nourrissante, adoucissante et émolliente, on retrouve l'huile d'Olive dans la composition des traditionnels savons d'Alep et de Marseille. Excellent agent cicatrisant, elle est dotée d'une concentration non négligeable en insaponifiables (environ 1 à 2 %) qui lui offrent des vertus antioxydantes, apaisantes et protectrices face aux méfaits du temps et du soleil. Dans cette recette de bougie, elle sert à retarder le durcissement de la cire, afin de faciliter la mise en œuvre.

Huile essentielle de sapin de Sibérie (dénomination INCI : Abies sibirica oil). C’est une huile essentielle idéale en diffusion l’hiver, de par ses propriétés (antispasmodique respiratoire, antiseptique et désodorisant). Son odeur puissante de sapin se marie très bien avec les odeurs d’agrume ; elle est idéale pour noël. Son point éclair est bas : 42° ; pour parfumer une bougie, faut donc la coupler avec une autre huile essentielle au point éclair plus élevé.

Huile essentielle de petitgrain bigarade (dénomination INCI : Citrus aurantium ssp aurantium oil). Ce sont les feuilles fraîches et les petits rameaux qui sont distillés pour obtenir cette huile essentielle. Elle est antispasmodique (facilite la détente des muscles), cicatrisante, régénérante tissulaire et tonique cutanée. En diffusion, elle est calmante, sédative, harmonisante et permet de créer une atmosphère détendue et réconfortante. Elle régule également les systèmes respiratoire et cardiaque. Son point éclair élevé, 74°, permet de l’utiliser sans crainte dans la confection de bougie.

Les micas proposés ici sont 100% d’origine minérale, colorés par des oxydes minéraux, de la silice minéral et du dioxyde de titane minéral.

bougie_2
Pour l'année 2013, j'ai demandé à mes collègues quels étaient les produits qu'ils souhaitaient réaliser. Les demandes ont été assez diverses et variées, comme vous pourrez le voir.
Le premier atelier a été programmé en février, et portait sur la réalisation d'une crème pour les mains. Je vais tenter de ne pas trop traîner pour poster le compte-rendu de celui-ci...