J'avais envie de varier de mes savons durs fabriqués à la soude. Je rêvais gels douches, crèmes de douche, chantilly de douche, mousse nettoyante... Et je me suis dit qu'un savon fabriqué à la potasse comme base de toutes ces recettes serait rudement pratique, rudement doux, et rudement naturel :)

Je vous présente donc aujourd'hui la pâte à savon de base, dont je me suis servie par la suite pour plusieurs recettes. C'est pourquoi j'ai placé ce savon dans la catégorie "matières premières maison" et non "savonnerie", ce qui aurait aussi eu sa logique...

Pâte savon de base à la potasse

Ingrédients :

30% huile de coprah (mousse, transparence)
20% huile de ricin (mousse, transparence)
15% huile de noyau d'abricot (douceur)
15% huile de macadamia (douceur)
10% huile de jojoba (douceur, équilibrante)
10% huile de colza (riche en oméga 3, douceur)

Potasse et eau pour un surgraissage à 2 (j'ai directement mis le double de l'eau indiquée pour la dissolution de la potasse)

Pour 500g d'huiles, après le stade vaseline et une semaine de repos : ajout de 5g d'acide citrique diluée dans 20g d'eau pour la neutralisation.

Mode d'emploi :

Voir mon tutoriel pour la fabrication de savon à la potasse, méthode à la mijoteuse, ici.

Comme indiqué dans la recette, j'ai mis le double d'eau conseillée par mon calculateur pour diluer la potasse, ce qui me permet d'avoir une pâte assez souple et facile à travailler. Une fois la semaine de séquestration faite, j'ai simplement neutralisé mon savon avec la solution d'acide citrique sans pour autant le diluer.

Verdict :

On obtient un genre de savon noir, qui peut se conserver sans souci. Je me sers de cette pâte comme d'un ingrédient de base dans plusieurs de mes recettes (que je vous montrerai bientôt). On pourrait également utiliser telle quelle cette pâte, comme un savon noir avec une fleur de douche, ou encore la parfumer (et l'avantage, c'est que les huiles essentielles, ajoutées à froid, conservent tous leurs bienfaits), la colorer ou encore ajouter des particules gommantes... Les possibilités sont presques infinies !

Alors, prêts pour l'aventure "potasse" ? (mais non ce n'est pas une insulte rhoooo).