Fin mai, je pensais déjà aux futures chaleurs et au soleil qui n'allaient pas tarder, j'en étais sûre, à pointer le bout de leur nez. Bon, finalement, l'été s'est un peu laissé désirer... Mais il est bien là, non ?

J'avais donc choisi de faire confectionner à mes collègues pour cet atelier un lait hydratant pour le corps, qui soit également apaisant, pour réparer d'éventuels dégâts liés à une exposition malencontreuse au soleil...

Comme il s'agissait d'une émulsion, j'ai repris les éléments que je leur avais déjà communiqués ici. Voici la recette que je leur ai proposée :

IMG_1024

Une recette de lait hydratant apaisant (Pour 100g) :

73,5% eau bouillie (73,5g)
3% olivem 1000 (3g)
5% huile de macadamia (5g)
5% huile inca inchi (5g)
5% dicapryl carbonate (5g)
5% glycérine (5g)
2% beurre de karité (2g)
0,6% cosgard (0,6g - 19 gouttes environ)
0,5% HE lavande vraie (0,5g - 15 gouttes environ)
0,4% gomme xanthane (0,4g)

Mode d’emploi :

Stériliser les ustensiles et contenants. Faire bouillir de l’eau pendant 10 minutes pour la purifier.

Faire fondre l’olivem 1000 et les huiles dans un bêcher au bain marie ou au micro-ondes (attention : au micro-ondes, faire chauffer par tranches de 10 secondes et vérifier si le mélange est fondu, pour ne pas surchauffer les ingrédients). Dans un autre bêcher, peser la quantité nécessaire d’eau bouillie et de glycérine.
Ajouter en pluie la gomme xanthane dans la phase aqueuse et bien fouetter pour créer un gel.

Verser en filet le gel dans la phase huileuse fondue, en fouettant bien pour créer l’émulsion. Fouetter jusqu’à ce que le lait prenne et tiédisse. Une fois le lait complètement refroidi, ajouter le conservateur et l’huile essentielle, bien mélanger et mettre en flacon.

IMG_1011

Petit zoom sur les ingrédients :

L’olivem 1000 (dénomination INCI : Cetearyl olivate, Sorbitan olivate). Ce sont des acides gras de l’huile d’olive estérifiés par de l’alcool cétearylique et du sorbitan d’origine végétale. C’est un émulsifiant qui donne des textures légères et qui pénètrent rapidement (bonne affinité avec la peau).

L’huile de macadamia (dénomination INCI : Macadamia ternifolia seed oil) : c’est une huile qui a des propriétés restructurantes et cicatrisantes. Elle est ainsi très utile en cas de crevasse ou de gerçure. C’est une huile dont la composition est assez proche du sébum humain, ce qui fait qu’elle pénètre très bien.

L’huile d’inca inchi (dénomination INCI :Plukenetia volubilis seed oil) : c’est une des huiles les plus riches acide linolénique (famille des oméga 3). Cet acide gras dit essentiel permet le maintien de l’élasticité de la peau et surtout, atténue les rougeurs et calme les irritations ; il a des propriétés apaisantes anti-inflammatoires. Cette huile améliore en outre la microcirculation, très utile pour les mains en hiver…

Le dycaprylyl carbonate (dénomination INCI : Dicaprylyl carbonate !!) : c’est un composé huileux qui a pour propriété de permettre un meilleur étalement des produits (ainsi on a par exemple moins besoin de mettre de crème sur la main pour couvrir toute la surface), mais également une meilleure pénétration des produits, pour un toucher moins gras. Utile ici pour permettre d’utiliser ses mains rapidement après l’application de la crème.

Le beurre de karité (dénomination INCI : Butyrospermum parkii) : issu de la noix d’un fruit d’un arbre (le karité) qui pousse en Afrique de l’ouest. Ses propriétés sont très nombreuses : il protège la peau contre les méfaits du soleil grâce à la présence de karitène, de Vitamine A et des alcools terpéniques qui absorbent une partie des rayons UV et renforcent l'activité des filtres solaires. Il a une action anti-inflammatoire, il apaise et calme les irritations (phytostérols, alpha et beta amyrine). Il facilite la cicatrisation grâce aux alcools terpéniques (lupéol, parkéol) et aux phytostérols qu'il contient. Il hydrate et nourrit la peau en profondeur. Régénérant cutané, il revitalise les tissus et redonne son élasticité à la peau. Riche en acide stéarique, il stabilise les émulsions.

La glycérine végétale (dénomination INCI : glycerin). La glycérine végétale est un sous-produit de la réaction de saponification. Les huiles de coco et de palmistes sont celles qui produisent le plus de glycérol lors de la saponification. Elle est humectante et hydratante : elle attire l'eau et permet donc de maintenir la teneur en eau de la peau. Elle est également adoucissante. Elle se dose de 2 à 10% maximum, au-delà elle peut être asséchante. Elle peut également être utilisée comme solvant pour extraire les principes actifs des plantes.

Le « cosgard », géogard 221 (dénomination INCI : Benzyl alcohol, Dehydroacetic acid, aqua (Water)). Conservateur antibactérien et antifongique à large spectre, assure la conservation des préparations cosmétiques contenant une phase aqueuse (eau, hydrolat, miel…). C’est un conservateur d’origine synthétique, mais agréé par Ecocert pour la cosmétique bio.

L’huile essentielle de lavande vraie (dénomination INCI : Lavandula angustifolia). Elle est calmante, sédative, antidépressive, antiseptique général, cicatrisante cutanée puissante, régénératrice cutanée en usage externe et antalgique remarquable. C’est l’huile essentielle par excellence pour traiter les brûlures et autres agressions de la peau.