Le savon que je vous présente aujourd'hui a été réalisé pour les fêtes de fin d'année... Eh oui, premier jour de l'été je publie quelque chose qui date de noël... J'ai toujours autant le sens du timing ! Bon, on va dire que je vous l'ai pas dit et que ce savon a été préparé en prévision de euh... Ben du 14 juillet, tiens. Voilà. Pourquoi pas...

Comment ça je ne suis pas crédible ?

Bref, je voulais un look coloré. J'avais imaginé des cotillons et des confettis qui retombent gracieusement après avoir été jetés en l'air. Bon, le résultat est assez stylisé, on va dire, hein, mais bon, il suffit d'imaginer ^^

Voici ma recette :

PC240039

 

Ingrédients :

20% huile de coprah (dureté, mousse, pouvoir détergent)
10% beurre de cacao (dureté et glissant)
10% beurre de karité (douceur et dureté)
30% huile d'olive (dureté et douceur, glissant)
15% huile de macadamia (douceur)
15% huile de noyau d'abricot (douceur)

Deux grosses cuillérées à soupe d'argile blanche dans les huiles

Eau et soude pour un surgraissage à 10%

A la trace : fragrance naturelle chèvrefeuille

Pour colorer : différents micas TKB

Mode d'emploi :

Voir mon tutoriel sur la saponification à froid, ici.

Pour le marbrage, voici la vidéo :

Verdict :

Bon, les petits ziguiguiz dedans ne sont pas moches, mais pour y voir des cotillons et des confettis il faut avoir une certaine dose d'imagination !
En ce qui concerne les propriétés du savon, si celui-ci est très doux, il mousse un peu moins que les savons que je fais avec de l'huile de ricin (je n'en avais plus...). C'est bon à savoir, ce n'est pas une légende urbaine, l'huile de ricin favorise effectivement l'abondance de la mousse !
L'odeur est très agréable mais assez ténue, malgré un dosage à 4%. C'est un peu l'inconvénient avec les fragrances naturelles... Mais bon, au moins elles ne figent pas la pâte et sont meilleures pour la santé, on espère !