J'ai une amie dont la fille souffre d'eczéma. Depuis peu, elle a découvert les vertus des produits cosmétiques maison, adaptables, personnalisés, ET efficaces. Du coup, elle m'a demandé si je pouvais tenter de faire quelque chose pour elle, étant donné qu'elle répudiait à utiliser des produits chimiques pour calmer ces poussées...

J'ai bien sûr sauté sur l'occasion et sorti mes plus belles huiles pour concocter ce baume.

Et comme j'avais reçu de My Cosmetik  un ingrédient nouveau à tester, je me suis dit que ce serait l'occasion ou jamais.

Cet ingrédient se nomme "oliperle".

oliperle

Il s'agit d'un agent de texture qui, à l'instar du céralan, permet de gélifier les huiles. Le céralan est obtenu à partir de la cire d'abeille, alors que l'oliperle est obtenu à partir de l'huile d'olive. Son INCI est Palmitic stearic triglyceride. Eh oui, il y a de l'acide palmitique dans l'huile d'olive, c'est d'ailleurs ce qui la rend si intéressante dans les savons, surtout quand on n'utilise pas d'huile de palme.

Bref, je digresse.

J'avais déjà utilisé avec bonheur le céralan dans divers baumes thérapeutiques, et je voulais tester le comportement de l'oliperle

J'avais également reçu en test diverses huiles, qui pouvaient s'avérer très utiles et adéquates pour les effets que je recherchais. Il y avait :

- De l'huile de tamanu.

huile-de-calophylle-bio

Encore appelée huile de canophylle inophyle. C'est une huile originaire de Tahiti, à la jolie robe verte (qui donne d'ailleurs sa couleur à mon baume, qui est en vrai beaucoup plus vert que sur la photo) et qui a plein de vertus : cicatrisante, anti-infectieuse, anti-inflammatoire... Par contre elle a une odeur forte et pas très agréable.

- de l'huile de nigelle.

huile-nigelle-bio

 

Cette huile est réparatrice, cicatrisante et anti-inflammatoire. Elle lutte également contre les infections. Tout ce qu'il me faut !

- de la vitamine E

vitamine-e

 

Indispensable pour préserver les préparations huileuses et les protéger du rancissement.

Avec tous ces bons ingrédients, voici la recette que j'ai composée :

 

Baume anti-eczéma

 

Ingrédients :

50% beurre de karité (nourrissant, cicatrisant, calmant)
10% oliperle (agent de texture)
15% huile de tamanu (encore appelée huile de calophylle inophyle, anti-infectieuse, anti-inflammatoire, cicatrisante, circulatoire)
15% huile de baie de laurier (antibactérienne, astringente, cicatrisante)
9% huile de nigelle (anti-inflammatoire, cicatrisante, anti-infectieuse)
0,5% huile essentielle de lavande vraie (cicatrisante, apaisante)
0,3% extrait CO2 de camomille allemande (anti)inflammatoire, calmante, cicatrisante)
0,2% vitamine E (antioxydant).

Mode d'emploi :

Stériliser les ustensiles et contenants, désinfecter le plan de travail et bien se laver les mains.
Au bain marie, faire fondre le beurre et l'oliperle. Puis ajouter les huiles et la vitamine E et bien mélanger. Une fois que le mélange est presque froid, ajouter les autres ingrédients (penser à diluer l'extrait CO2 dans un peu d'huile prélevée auparavant), bien mélanger et mettre en pot.

Verdict :

La texture ne peut évidemment pas être comparée à celle de mes baumes au céralan, pour la bonne et simple raison que celui-ci contient 50% de beurre de karité. Mais par rapport à un baume à la cire, par exemple, je trouve celui-ci sans conteste plus crémeux.

La couleur, due aux huiles de tamanu et de baie de laurier, est bien plus verte en vrai que sur la photo. Je la trouve très jolie.

L'odeur n'est pas désagréable : l'huile essentielle de lavande masque l'odeur des huiles, pourtant assez fortes.

Côté efficacité, mon amie n'en est pas revenue ! En toute modestie, j'ai bien l'impression que mon baume marche largement mieux que toutes les saloperies du commerce, les cochonneries en moins ^^